La stratégie au cœur de l'information

30 novembre 2022

Production d’énergie à Lom-Pangar la région de l’Est va enfin se réveiller
Crédits : Adobe Stock

Production d’énergie à Lom-Pangar : la région de l’Est va enfin se réveiller

Après le raccordement au RIS, la région de l’Est recevra dans trois mois l’énergie produite par l’usine de pied de Lom-Pangar. D’une capacité de 30 Mégawatts, ce barrage pourra alimenter la région de l’Est et connecter 150 villages au réseau électrique.

Selon les données statistiques de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) et de la Plateforme Régionale des Organisations Professionnelles Agro-Sylvo-Pastorales et Halieutiques du Cameroun (PLANOPAC), pour les productions agricoles, 40% des récoltes sont perdues chaque année à l’Est Cameroun.

À l’origine de ces pertes, mauvaises méthodes de conditionnement et enclavement. Dans cette partie du pays, des tonnes de maniocs, cacao, plantains sont abandonnées dans les champs faute de logistique de transport vers les grands marchés.

Le déficit criard de production d’énergie électrique bloque depuis des décennies toutes possibilités de transformation sur place. Cette transformation rendrait néant ses pertes en résorbant l’équation de la vie chère.

L’entreprise en charge des travaux sur Lom-Pangar a raccordé une ligne à haute tension de 90 Kilovolts qui va de Lom-Pangar à Bertoua, Bertoua à Abong Mbang et Bertoua à Batouri.

La lutte contre la vie chère au Cameroun passe par l’agro-industrie qui est la transformation des produits issus de l’agriculture et de l’élevage. Le produit importé et conditionné au Cameroun coûte à terme plus cher au consommateur.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *