La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Véritable talon d’Achille de l’industrialisation dans la région de l’ouest, un prêt de 97,8 milliards de FCFA pour stabiliser l’offre électrique
Véritable talon d’Achille de l’industrialisation dans la région de l’ouest, un prêt de 97,8 milliards de FCFA pour stabiliser l’offre électrique

Véritable talon d’Achille de l’industrialisation dans la région de l’ouest, un prêt de 97,8 milliards de FCFA pour stabiliser l’offre électrique

Le président de la République vient de signer un décret autorisant le ministre de l’économie, Alamine Ousmane Mey, à ratifier avec la banque import-export de l’Inde (Exim Bank), un accord de prêt d’un montant de 97,8 milliards de FCFA. Cet argent permettra de construire une ligne de transport allant de Nachtigal à la région de l’Ouest.

A quelques mois du grand forum économique qu’organise le conseil régional de l’Ouest à Bafoussam, un seul mot est sur toutes les lèvres, l’industrialisation de la région. Malgré l’important bassin de production agricole et le dynamisme de ses populations, la région peine à s’industrialiser. Elle ne regorge essentiellement que des unités industrielles de transformation d’ananas, palmier à huile, haricot vert, café, thé et savonnerie.

En attendant le forum qui se tiendra en novembre 2022, le déficit en électricité semble être le talon d’Achille du développement industriel, élément clé du développement économique.

Après Yaoundé, les Brasseries du Cameroun projettent investir 18 milliards de FCFA dans une maïserie dans le département du Noun, région de l’Ouest, plusieurs gros projets industriels sont en gestation. Et pour garantir l’approvisionnement en électricité, les 97,8 milliards empruntés à l’Inde permettront non seulement de construire une ligne de 400 kV entre Nachtigal-Bafoussam, un poste de transformation de 400, 225, 30, 15 kV, l’extension du poste de Nachtigal et celui de Bafoussam, la construction des lignes de 90 kV entre Nachtigal-Bafia ; Bafoussam-Bagangté ; Bafoussam-Foumban ; Nachtigal-Nkometou et la construction des postes de 90, 30, 15 kV à Bafia, Bagangté et Foumbam.

La mise en service de la première turbine de Nachtigal est envisagée en juillet 2023 et la septième et dernière turbine en juillet 2024 selon le MINEE et Nachtigal Hydro Power Company (NHPC).

La région de l’Ouest n’a pas de site à fort potentiel hydroélectrique, le barrage de Bamendjin construit entre 1972 et 1973 est une infrastructure de retenue d’eau, plus de 2 milliards de mètres cubes permettant d’alimenter la Sanaga, le Noun étant l’un de ses affluents. Plusieurs experts préconisent le solaire comme solution pour des ménages et services publiques dans la région.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.