La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Madagascar désormais allié de la Chine et de la Russie
Crédit : GovernmentZA - Flickr.com

Madagascar désormais allié de la Chine et de la Russie

La Russie et Madagascar ont signé des accords de coopération militaires entrant en vigueur ce 24 mars 2022. Ces accords font suite aux velléités de déstabilisation du pays par les forces appuyées par des officiers français. Après la tentative de coup d’État l’année dernière contre le président malgache et les institutions du pays 21 personnes ont été arrêtées, parmi elles :

« 12 sont des militaires et gendarmes en activité dont cinq généraux, deux capitaines et cinq sous-officiers ».

A précisé la procureure.

« Il y a aussi quatre gendarmes et militaires retraités nationaux et étrangers et cinq autres civils ».

A-t-elle ajouté.

 « Parmi les cerveaux de l’assassinat figure un colonel français qui a commandé des régiments au Tchad, au Kosovo et en Afghanistan ».

A déclaré dimanche Andry Rajoelina qui s’interrogeait sur l’implication de la France.

Madagascar est le seul pays qui économiquement ne progresse pas alors qu’il n’est pas en guerre, disait un responsable malgache. En 2021, Slate.fr titrait : « La Chine s’est discrètement installée à Madagascar ». Une alliance qui n’a pas plu au partenaire historique du pays, surtout après que l’empire du milieu ait annoncé un investissement de 2,7 milliards de dollars dans l’économie bleue.

Tensions après la signature de ces accords

Pendant que les malgaches saluent ces accords : « Toutes les armes que nous possédons, l’artillerie, les armes légères, les blindés, datent des années 1980 (sous la présidence de Didier Ratsiraka, ndlr). Nous avons donc besoin de pièces de rechange ».

Pourtant le pays est lié à la France par des accords de coopération militaires qui prévoient la fourniture d’armes et formation du personnel militaire.

Une source diplomatique citée par RFI dit que :

 « … la réparation et le remplacement d’équipement est un vrai besoin mais ce texte donne aussi d’autres possibilités plus larges, qui pourraient mettre en péril d’autres coopérations.  Est-ce que cet accord pourrait faciliter par exemple l’arrivée des hommes de Wagner sur le territoire malgache ? »

Les autorités quant à elles restent sereines :

« … les relations diplomatiques avec la Russie durent maintenant depuis 50 ans. Nous avons aussi des accords avec la Chine et la Turquie, et personne ne s’en offusque. »

Précise le ministre malgache de la défense.
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.