La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Le roi des Bamouns au domicile du ministre Njoya Zakariaou ce samedi
Crédit : Maghen Negou Rostant - commons.wikimedia.org

Le roi des bamouns au domicile du ministre Njoya Zakariaou ce samedi

Sa Majesté Forifum Nabil le sultan roi des Bamouns était ce samedi au domicile du ministre délégué au transport Nji Njoya Zakariaou. Depuis le début du mois de ramadan, Sa Majesté a organisé une traditionnelle tournée de lecture du Saint Coran .

Pour cette année, c’est le domicile du ministre délégué au transport que Sa Majesté a choisi pour clôturer sa tournée. Au sein de l’opinion, le choix du domicile du ministre serait motivé par son humanisme et ses actions sociales innombrables dans le département du Noun.

Lisons ce témoignage des femmes du département sur l’humilité à outrance du ministre. Un ministre de la République qui a mis l’humain au centre de ses préoccupations : Ministre des pauvres, Ministre des Sourds, Ministre des enfants, Ministre des chargeurs, Ministre des sans voix, Ministre des grands, Ministre des petits, Ministre des aliénés.

La fin du mois de ramadan est prévue pour ce mardi 2 mai selon l’observatoire national du croissant lunaire.

Mon billet 1027 en clôture de la lecture du Coran chez le ministre

Ce samedi 30 avril 2022 était un grand jour pour les fidèles musulmans de kounga avec la présence de notre guide le sultan roi des Bamouns dans cette sublime mosquée.

Il est 16 heures… l’arrivée du monarque et à saisi la balle au bond d’effectuer la prière de hasr avec ses enfants. Quelle aubaine pour cet animal à la tête frivole considérable : autorités administratives, autorités traditionnelles, autorités religieuses, escouade composite.

Tout a emmanché par l’intervention du chef de famille du ministre qui dans son intervention a remercié le seigneur d’avoir choisi cette famille comme socle terminal de la tournée coranique du sultan roi des Bamouns… oui c’est ne pas donné. Dieu étant miséricorde. Il a sans délai invoqué le seigneur de veiller de façon permanente sur le grand fils de la concession son excellence Nji Njoya Zakariaou, ministre, qui est le prototype de l’humilité et de la magnanimité… et au delà un modèle de l’humanisme. Merci à vous excellence pour cette école que vous êtes.

Ensuite la parole revenait au chef supérieur de Kounga Nji Fonangouo qui dans son allocution a remercié le seigneur qui a jeté son dévolu sur son territoire et en bien surtout… tout en extériorisant sa liesse pour la circonstance. Place à la lecture du Coran… en deux phases. D’abord celle des foulbes ensuite celle des Bamouns avec explications à l’appui. Ceci sous le regard vigilant du monarque entouré dans cette circonstance par vos altesses premier et deuxième adjoints… sans oublier la présence de Momafon Shut et la reine mère Neh Njapdounke. Il fallait noter la présence des personnalités de marque en occurrence le préfet Nji Yampen Ousmane, les chefs supérieurs avec Momafon Nji Njikam, Ngajuh Vessah Ibrahim, les Tita Fon et notabilité diverse. L’imam de la mosquée hôte s’est appesanti sur la nécessité pour les hommes de se soumettre aux femmes quant à certaines prises de décision… et c’était l’occasion pour ce dernier de remuer les cendres avec les actes de charité et aides qui étaient le quotidien du feu monarque le sultan sénateur (paix à son âme), qui suppléait toujours toute construction des mosquées dans le noun… urbi et orbi.

Le sultan roi des Bamouns, Hamirou Mouminine dans sa prise de parole a exprimé sa satisfaction exacerbée à son peuple pour les efforts consentis dans ce mois béni avec pour desiderata de voir ses enfants émergés. Une émergence pérenne et ascendante, le monarque n’a pas tardé de bénir ses enfants…

C’était alors le moment pour lui de faire un tour dans la résidence privée du ministre sous le signe de bénédiction à outrance, geste qui a toujours coûté les yeux de la tête dans notre royaume Bamouns.

C’est alors à 18 heures que le monarque va tirer sa révérence accompagné du ministre Nji Njoya Zakariaou qui s’est payé le luxe de laisser le guide au palais des rois Bamouns. Sans vous mettre la lumière sous le boisseau cet événement sera toujours doté d’une pierre blanche dans nos mémoires ad vitam aeternam.

Merci à la chère délégué régionale du tourisme pour l’Ouest Neh Ngoupayou Hadija pour sa présence, merci à notre père l’officier Pekassa Dairou Njanvier de Douala qui n’a ménagé aucun effort pour être des nôtres. Sans oublier le maire Cherif de Kouoptamo pour cette assistance considérable. Un salut particulier à notre dynamique président de la section Noun Centre 1 Nji Poumie Aboubacar pour son assistante permanente. Merci aux présidents des sous sections qui ont répondu présent ce jour à Nkounga. Merci à messieurs Halim Njoya, Njigoumbe Alyou, Mfonzie adamou, Kabir… et bien d’autres.

Nous portons aux nues madame le Maire Ramatou et sa suite qui ont assisté la cérémonie du début jusqu’à la fin. Merci à tous ceux qui, de près ou de loin ont contribué pour la réussite de cette clôture.

Que le Seigneur veille sur vous excellence pour vos efforts colossaux consentis dans divers domaines et surtout pour le développement de notre Noun natal. Que le Seigneur vous hisse sur un piédestal de façon sempiternelle. Votre excellence, Bonne fête de ramadan par anticipation à tous.

Paix dans nos cœurs”

Le SG Peyou Njoya Issofa
Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.