La stratégie au cœur de l'information

28 janvier 2023

Et si Roger Tafam faisait de la ville de Bafoussam, la capitale de l’agro-industrie en Afrique subsaharienne…

La ville de Bafoussam est désormais branchée sur une nouvelle ligne de transport de 220 volt, ceci en attendant la livraison d’une ligne électrique (400 kV) entre le barrage de Nachtigal (480 MW), situé à 65 km de Yaoundé et Bafoussam. L’équation de l’énergie électrique est désormais résolue, elle le sera encore plus lorsque le britannique Joule Africa en négociation avec Eneo pour le contrat d’achat d’électricité va lancer le projet du barrage de Katsina sur la Mentchum, 285 MW attendus.

La fin des travaux de la route Babadjou-Bamenda rendra effective la liaison par route bitumée entre la ville de Bafoussam, capitale régionale de l’Ouest au Nigeria, première économie d’Afrique. Roger Tafam est un visionnaire et il entend saisir toutes les opportunités pour faire de Bafoussam un symbole de l’émergence du Cameroun. Surtout avec l’extension de la ville vers Foumbot, le stade Kouekong, l’hôpital de référence de Bafoussam, et plusieurs autres édifices à venir sont désormais à 3 minutes de Foumbot.

Capitale de l’agro-industrie, l’Ouest est un des plus grands bassins de production agricoles de la sous-région de l’Afrique Centrale. Grenier du Cameroun selon certaines agences, la ville de Bafoussam est au cœur de la réalisation du projet de désenclavement de la région de l’Ouest.

Foumbot-Foumban jusqu’au pont de la Mape, entrée de l’Adamaoua en passant par Manki, toutes les productions sont désormais acheminées via des routes bitumées. Foumban-Manki pont de la Mape.

Les travaux de désenclavement des bassins agricoles permettent de partir de Galim dans les Bamboutos pour Bangangte en passant par Foumbot, route Galim-Bamendjing-Foumbot–Bangangté. Les travaux se poursuivent pour livrer le lot n°1 allant de Baleveng-Bagang-Batcham-Mbouda-Galim et bretelles Mbouda-Bamesso-Galim-Balessing-Batcham et Mbouda-Ngouaya-Bati longue de 110 km.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *