La stratégie au cœur de l'information

28 janvier 2023

Complexe d’Olembé : avant Piccini et Magil, il y avait les chinois

En 2009 il n’y avait pas de task force et le trio composé du ministre des finances Essimi Menye, du Minepat Louis Paul Motaze et Minsep Augustin Edzoa avaient signé avec l’entreprise chinoise China National Machinery and Equipment Import and Export Corporation (CMEC) un programme d’infrastructures sportives incluant le complexe d’Olembé, le tout évalué à 272.212.095.000 Fcfa.

Entre corruption et non maturation du projet, détournement (il ya a eu détournement même sur le quotas que devait verser le Cameroun à Eximbank Chine), le projet d’Olembé finira par être suspendu par le premier ministre Inoni Ephraim.

Le programme a été suspendu après la pose de la première pierre.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *