La stratégie au cœur de l'information

28 janvier 2023

Détournement Fecafoot, Eto’o donne un coup de pied dans la fourmilière

Ils se croyaient tout puissant, ils ont méprisé la décision de la Chambre de Conciliation et d’Arbitrage (CCA) du Comité National Olympique et Sportif du Cameroun (CNOSC), y compris celle du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) qui invalidait leurs mandats, ils disaient compter sur leurs amis dans le gouvernement.

Ils avaient pris en otage le football camerounais, constitués en réseau, ils ont revendus et facturés les équipements de Puma donnés au Cameroun, le cabinet Bekono and Partners avait fait des révélations dessus. L’argent des stades détournés, c’est finalement sans la fédération que le pays a pu construire 7 grands stades pour figurer parmi les grandes nations du continent en termes d’infrastructures.

Ils semblaient avoir pour mission de détruire le football camerounais si cher au président Paul Biya qui le considérait comme un outil de développement, de paix et de cohésion sociale. Ils ont réussi l’exploit de suspendre le championnat national pour défaut de financement au lendemain d’une Coupe d’Afrique des Nations remportée. Où partait donc cet argent, y compris les subventions de MTN ?

Aujourd’hui Eto’o est là, décidé à faire la lumière sur les prévaricateurs de l’argent public qui doivent rendre gorge. Le cabinet Moore Stephens vient de déposer son rapport. Chaud devant !

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *