La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Déjà opérationnelle une usine qui fera du Cameroun un exportateur du latex
Crédit : Abhilash Jacob - Pixabay

Déjà opérationnelle une usine qui fera du Cameroun un exportateur du latex

Le Cameroun joue depuis un an dans la cour des grands avec une usine de transformation de l’hévéa en latex. 10 milliards de FCFA, un investissement fait par l’entreprise SUDCAM qui permettra au Cameroun d’être en concurrence sur le marché international avec les grands groupes sud-américains.

L’usine installée à Meyomessala a pour ambition d’ici 2030 de produire 60 000 tonnes l’an. Pour le moment, la capacité installée est de 37 500 tonnes métriques de latex concentré, le latex est le principal élément dans la fabrication des pneus des voitures, matelas, ballons de sports, gangs, cathéters, sets de perfusion, et bien d’autres.

Pour assurer l’approvisionnement constant en matière première, un investissement de 15 milliards de FCFA sur 15 ans a été mis sur pieds pour développer la culture de l’hévéa.

« Ce programme de 15 ans assurera la sécurité alimentaire et des revenus aux communautés rurales, en augmentant les rendements des terres agricoles dégradées ou à faibles rendements… jusqu’à ce que le caoutchouc planté au cours du programme génère. »

Précise une source en interne

La mise sur pieds de cette usine est un fruit de la coopération Cameroun-Corée du Sud, elle est associée à des unités de traitement et recyclages d’eau. Car, 100% des eaux usées sont recyclées et réutilisées grâce à des systèmes de traitement avancés. De plus, un système de récupération des eaux de pluie mais aussi de recharge des eaux souterraines pour minimiser les besoins en eau de rivières environnantes est assuré. Une station d’épuration des eaux usées activées par boues a été également mise en place.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.