La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Le célèbre artiste sud-africain Black Coffee veut créer un  iTunes sud-africain
Crédit : ThorstenF - pixabay.com

Le célèbre artiste sud-africain Black Coffee veut créer un iTunes sud-africain

Victime d’un accident alors qu’il n’avait que 14 ans, Black Coffee natif des townships a perdu l’usage de sa main gauche. Ce handicap heureusement ne l’a pas empêché de devenir l’artiste sud-africain le plus riche. Originaire de la province de KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, en 2003, il a été choisi comme l’un des deux participants sud-africains à la Red Bull Music Academy qui l’a guidé vers la scène DJ sud-africaine.

Dix ans après, ses mix à une main sont des modèles pour ses acolytes de la scène sud-africaine et l’aura de Black Coffee dépasse les frontières. Black Coffee la coqueluche de la musique électronique africaine est désormais sur le chemin d’une conquête mondiale. Il pouvait donc côtoyer des célébrités de renom telles qu’Alicia Keys avec qui il a travaillé sur un remix de In Common, a sorti un remix de Superman avec Drake, selon certains tabloïds il serait très apprécié des  superstars du R&B Usher et John Legend. Black Coffee est le premier sud-africain à remporter un BET Award. C’est sans compter les South African Music Awards et DJ Awards qu’il a emmagasinés.

Fondateur de Soulistic Music, il a signé des sorties de Culoe De Song, Tumelo et Zakes Bantwini, qui ont toutes réalisées des ventes d’or et de platine.

Il est adulé par la jeunesse sud-africaine et sa notoriété dans la propagation de la house music sud-africaine ou électro africaine lui ont fait rêver, il rêve d’un ITunes Sud-africain. Avec sa fortune estimée à 46,8 millions de dollars, en 2011 il a lancé une fondation pour l’apprentissage de la musique pour les jeunes en situation de handicap.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.