La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Démystifier l’autisme, le défi de l’association You are not Alone
Crédit photo : 5712495 - Pixabay.com

Démystifier l’autisme, le défi de l’association You are not Alone

La maman des autistes, c’est sans doute ce nom qui finira par être collé au visage de Stephanie Maty fondatrice de l’association You are not Alone. Mère de trois enfants, elle n’oublie pas la douleur qu’elle vécut en regardant son unique garçon souffrir d’une maladie inconnue par elle au départ et qui s’est avérée être l’autisme.

Ce qu’a ressenti Maty, elle pouvait imaginer le moral des parents d’enfants autistes en Afrique où ces malades sont encore victimes de préjugés, généralement isolés des autres enfants, considérés comme une malédiction divine, des enfants sorciers, de la sorcellerie, l’enfant autiste est rejeté et exclu, ce qui fait de lui non pas un malade, mais un déchet de la société. Esprits maléfiques, enfants sorciers, possédés ou réincarnations du diable, voilà comment sont perçus les enfants autistes en Afrique, dans des familles au Cameroun.

« Arrivée au Cameroun, j’ai vu comment on traitait les enfants malades de maboules abandonnés, et j’ai décidé de faire quelque chose ».

Explique Stephanie Maty.

Ce quelque chose, c’était un centre et une association pour enfants autistes et handicapés, d’où la naissance de l’association You are not Alone.

Ce 2 avril 2022  le monde entier célébrait la journée Internationale de l’autisme. L’évènement au centre d’accueil de Bependa marquait la clôture d’une semaine dédiée à la maladie. Ce jour du dimanche 2 avril plusieurs parents et amis étaient là pour témoigner leur solidarité aux autistes. Conférence débat, présentation du livre Autisme pourquoi mon fils et dédicaces, c’était une ambiance de fête et d’espoir pour beaucoup de parents. Certains parents témoignaient qu’ils avaient été insultés, leurs enfants victimes de moqueries et interdit de jouer avec les autres.

Étaient invités ce 2 avril, les médecins, orthophonistes, éditeurs, services sociaux et la presse. You Are not Alone a pensé aux psychologues pour la prise en charge des parents d’autistes qui pour beaucoup ne savent pas déjà que leurs enfants sont malades. Car beaucoup souffrent à la place des enfants.

La semaine de l’autisme organisée par You are not Alone avait commencé le dimanche 27 mars par une marche en faveur de l’autisme, une visite de sensibilisation à la prison de Newbell la remise des dons dans les orphelinats et la remise des dons aux aveugles.

Démystifier l’autisme, c’est le défi de l’association You are not Alone et sa promotrice Stéphanie Maty dans un pays ou les enfants victimes de cette maladie sont encore enchainés comme des animaux.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.