loader-image
Paris
5:00 am,
temperature icon 15°C

La stratégie au cœur de l'information

17 juin 2024

Please enter CoinGecko Free Api Key to get this plugin works.
Please enter CoinGecko Free Api Key to get this plugin works.

Braquage à ciel ouvert des populations par les barmen

Déjà deux ans que cela dure, et les autorités n’en parlent pas. Les organisations pour la défense des consommateurs sont totalement absentes, et les populations continuent d’être abusées par les barmen. Ces derniers, au grand mépris des consommateurs, ont depuis 2022 choisi d’augmenter de 50 FCFA le prix de la bouteille de 66 cl, le faisant passer de 650 à 700 FCFA.

Ce prix de 700 FCFA est pratiqué par tous les détenteurs de débits de boissons qui mettent en avant, pour se justifier, les charges qui sont pourtant supportées par les producteurs à travers les ristournes. En clair, les barmans arnaquent les consommateurs et les producteurs.

Interpellés, les agents du ministère du Commerce expliquent qu’ils ne peuvent pas mettre un fonctionnaire derrière chaque bar, surtout que ces bars ouvrent généralement en soirée, un argument peu persuasif lorsque l’on sait que l’État a les moyens de faire pression sur ces barmans.

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *