La stratégie au cœur de l'information

5 octobre 2022

Pour libérer l’Ukraine ils sollicitent encore les africains
Crédit : PhotosNormandie - flickr.com

Pour libérer l’Ukraine ils sollicitent encore les africains

Nous avons encore en mémoire le massacre de Thiaroye qui s’est déroulé dans un camp militaire de la périphérie de Dakar au Sénégal le 1er décembre 1944 quand des troupes coloniales et des gendarmes français ont tiré sur des tirailleurs sénégalais, anciens prisonniers de la Seconde Guerre mondiale récemment rapatriés, qui manifestaient pour le paiement de leurs indemnités et le versement du pécule qui leur était promis depuis des mois.

Voilà la récompense pour avoir aidé l’Europe à se libérer. Pire encore, ils ont assassiné tous les leaders nationalistes africains qui demandaient plus de libertés.

Aujourd’hui c’est amusant de les entendre regretter le positionnement des pays africains face à la guerre contre la Russie, une Russie qui pourtant a perdu plus de 27 millions de ses citoyens pour libérer ces occidentaux du nazisme.

Quel africain n’a pas coulé les larmes en regardant traîner dans le désert le cadavre de Kadhafi, le bâtisseur de la fédération africaine ?

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.