loader-image
Paris
1:14 pm,
temperature icon 21°C

La stratégie au cœur de l'information

12 avril 2024

Mason Ewing veut faire de Salah Kraimia une icône hollywoodienne
Crédits : Simon-Michel Moore

Mason Ewing veut faire de Salah Kraimia une icône hollywoodienne

Quand il est sur un terrain de football en région parisienne, on l’appelle Salah. L’évocation de son nom rappelle la star égyptienne de Liverpool, lui aussi originaire du Maghreb. À la différence du Salah de Liverpool, Salah Kraimia n’est pas footballeur professionnel. Sa passion et son futur métier, c’est la comédie.

Né en région parisienne de père tunisien et de mère marocaine, Salah, âgé de 21 ans, appartient à une fratrie de deux sœurs et un frère. Il veut réaliser son rêve et a l’occasion de le faire depuis sa rencontre avec Mason Ewing Corp. Conscient du potentiel artistique et du dévouement au travail de Salah, Mason a misé sur ce jeune et veut en faire une icône internationale. Ambassadeur de Mason Ewing Corp, le producteur le prépare pour un conte intitulé Piarla, la sirène des mers qui sera plus tard adapté en film d’animation.

« Une belle sirène noire vivant dans l’océan Atlantique qui va tomber amoureuse d’un beau prince marocain avec justement Salah comme modèle du prince, qui d’ailleurs s’appellera Salah. Dans ce conte, le but est de montrer la mixité et montrer à tous qu’on ne veut pas séparer les gens mais plutôt les rassembler. »

Explique Mason Ewing, producteur emblématique qui a marqué l’humanité par son talent. Handicapé visuel, il réussit à créer du beau dans le noir.

Piarla est une jolie sirène vivant dans les eaux profondes de l’océan Atlantique. Son père, le roi Éclair, et son frère, le prince Nody, gèrent toute la vie maritime et commandent une armée de poissons à leur service. Pendant les saisons de pêche, le roi du Maroc envoie sa flotte de bateaux prélever des kilos de poissons dans l’océan. Un jour, alors que le roi est sur le pont supérieur de son bateau royal avec toute sa famille, le prince Salah, qui regarde avec mélancolie l’écume des vagues, va être ébloui en découvrant le reflet d’une magnifique jeune fille à la peau d’ébène.

Ambassadeur de la société de production Ewing Power Production, Salah sera coaché par la célèbre Vernice Klier, qui a déjà été oscarisée. Il travaillera aussi aux côtés de l’ambassadrice d’EPP, la belle Kristen Corona, jolie métisse américaine comédienne, mannequin et reine de beauté.

Faire respecter l’Afrique à Hollywood par son talent, c’est le leitmotiv de Salah, à l’instar de son mentor Mason Ewing , un bosseur acharné qui ne cesse de rappeler aux jeunes de son écurie :

« Chez Mason Ewing Corp, ce n’est pas Disney où soi-disant tout est beau, blanc et propre. La perfection n’existe pas. Et pour la M.E.C, l’Afrique, c’est l’avenir et c’est l’union qui fait la force. »

Partager l'article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *